.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bah voilà, j'suis là [Ivy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
message : 83
columbia since : 17/07/2012
ton âge : 30
more about me : My past || My friends

MessageSujet: Bah voilà, j'suis là [Ivy]   Lun 23 Juil - 13:42

Manhattan, Université Columbia, New York

Søren était dans l'amphithéâtre, à suivre des cours. Du droit civil ... Le professeur était en train de parler du nantissement et d'autres trucs de ce genre. Des choses que Søren connaissait déjà. Mais il n'écoutait que d'une oreille, à dire vrai. Non pas qu'il s'en fichait. Mais il n'avait pas besoin d'écouter d'une oreille attentive. Parce que ... parce que ça ne lui apprendrait rien de plus. Parce que ça n'allait pas lui donner de meilleures notes. Même si ... Søren était du genre distant à se foutre de tout, à dire vrai, il était plutôt doué. Il n'avait pas besoin de beaucoup travailler, il avait toujours de bonnes notes. Mais elles pourraient être encore bien plus excellentes s'il se donnait un peu la peine. Mais devait-il le faire ? Est-ce que ça en valait la peine ou pas ? Va savoir ... Va savoir.

Quoi qu'il en soit, tout en écoutant le professeur, Søren s'amusait à faire tourner son stylo entre ses doigts. Les cours de ce genre, avec des premières années et d'autres années, ça l'ennuyait. Parce que c'était vu et revu selon Søren. M'enfin, il n'eut pas vraiment de subir ce supplice encore très longtemps pour la simple et bonne raison que ... et bien, que la sonnerie venait de retentir et que les fauves étaient lâchés. Søren rangea ses affaires vite fait, bien fait et il s'éclipsa rapidement de l'amphi, comme toujours d'ailleurs. Il était souvent le premier parti. Il passa par son casier pour récupérer des affaires et en poser d'autres. Et là, il découvrit un petit mot. Penchant la tête sur le côté, c'était ... une invitation à déjeuner. Il se gratta le front. "Ah ... Ivy ..." Sa cousine. Bon, elle l'attendait. Elle lui avait demandé de le rejoindre dehors, dans le parc, ils mangeraient sur une table. Ouais ... Bon, heureusement qu'il n'avait pas grand chose de prévu et que ça ne l'ennuyerait jamais de passer un peu de temps avec sa cousine.

Refermant son casier, Søren s'éclipsa donc, son sac sur une épaule. On le salua à une ou deux reprises. Normal, c'était un sportif et il jouait dans l'équipe de football universitaire. Est-ce qu'il se servait de ce statut ? Oui, parfois. M'enfin. Quoi qu'il en soit, il fila dehors afin de rejoindre sa cousine. Il se demandait ce qu'elle lui voulait. Discuter ? Passer du temps avec lui ? Oui, sans doute que c'était le cas. Tout sourire, il s'approcha donc de sa cousine qui était déjà là. "Salut beauté ... J'ai eu ton petit mot." avait-il dit en s'asseyant en face d'elle. "Comment va ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 65
columbia since : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Bah voilà, j'suis là [Ivy]   Dim 29 Juil - 13:56



✖ Søren & IVY✖
« Bah voilà, j'suis là »

J’ai passé la matinée avec des étudiants chinois. Ils sont en ville dans le cadre d’un programme d’échanges entre nos universités respectives et étant moi-même partie là-bas l’an passé, il était tout à fait normal que je me propose de les aider à s’intégrer. Nos professeurs nous ont fortement incité à sympathiser avec eux de toute façon et pour connaître certains de ces étudiants, je n’ai pas pris ça comme une corvée. Au contraire, ils sont très sympathiques et puis c’est toujours un plaisir de pouvoir échanger avec eux. Parce que nous n’avions pas cours ce matin, je leur ai fait visiter la ville, ou une partie tout du moins, parce que tout le monde sait qu’il est impossible d’en faire le tour en si peu de temps. Surpris d’entendre une new-yorkaise converser aussi facilement avec des asiatiques, plusieurs passants se sont retournés sur notre passage et ce petit détail nous a beaucoup amusé. Entre les séances de shopping, la visite au musée et la petite pause café que nous nous sommes octroyés, nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer. En résumé, j’ai passé une très bonne matinée. C’est sur les coups de 11h45 que je les ai raccompagné à la fac et avant de quitter les locaux, j’en ai profité pour glisser un petit mot dans le casier de Søren, mon cousin. La vie n’a pas été tendre avec lui et bien qu’ayant toujours été très proches, nous avons finis par nous perdre de vue. Jusqu’à il y a peu. J’ai toujours considéré Søren comme mon frère et j’ai subitement ressenti le besoin de renouer le contact avec lui. Pourquoi? Parce qu’il me manquait et parce que j’ai besoin de lui. D’ailleurs, il refuse peut-être de l’admettre, mais je suis certaine que je lui ai énormément manqué moi aussi. C’est en partie pour ça que je l’ai invité à déjeuner aujourd’hui. Je me suis dit que ça lui ferait peut-être du bien de vider son sac ou tout simplement de se changer les idées. Au fond, je veux juste qu’il comprenne qu’il n’est pas seul. Néanmoins, il est encore en cours à l’heure qu’il est et puisque je ne lui ai donné rendez-vous que dans une heure, je vais en profiter pour m’éclipser et régler quelques petits trucs avant notre déjeuner. Comme les détails de l’opération de ce soir par exemple. J’ai cru comprendre que ce serait une affaire délicate et Silham est loin d’être confiant, ce pourquoi je lui ai envoyé un message en lui demandant de me rejoindre dans un petit café, de façon à ce que nous parlions de tout ça. Comme à chaque fois il se précipite et nous échangeons une petite heure avant de nous quitter. Une fois chose faite, je passe un rapide coup de téléphone à Flynn et je rejoins le parc de la fac où je suis censée attendre mon cousin.

Je ne patiente pas bien longtemps et c’est tout sourire que je le vois rappliquer. ❝ Salut toi ! Je suis contente que tu sois venu. Je t’avoue que j’avais un peu peur que tu refuses. Mais ça me fait vraiment plaisir de te voir ❞. Il m’a tellement manqué, c’est juste impensable ! ❝ Je vais plutôt bien, je te remercie. Ma matinée a été riche, mais dans l’ensemble je n’ai pas à me plaindre. Et toi? Tu sors de cours là? ❞.

code by shiya & gifs = ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 83
columbia since : 17/07/2012
ton âge : 30
more about me : My past || My friends

MessageSujet: Re: Bah voilà, j'suis là [Ivy]   Dim 29 Juil - 18:40

Ivy ... Søren aimait bien passer un peu de temps avec elle. Parce qu'elle ne lui prenait jamais la tête. Et parce qu'elle était sympathique. Et puis, parce qu'il l'appréciait beaucoup. Bon, d'accord, elle était peut-être un peu chiante parfois. Sans doute qu'elle lui tapait un peu sur les nerfs de temps à autre, mais c'était normal, non ? Entre cousins, fallait bien se chercher de temps en temps. Et déconner un peu, n'est-ce pas ? En tout cas, Søren n'avait pas réfléchi longtemps avant de rejoindre Ivy. Il aurait pu la faire patienter, il aurait pu lui poser un lapin. Ou jouer à celui qui n'avait rien vu et qui n'avait pas trouvé le petit mot. Mais bon, Søren n'était pas comme ça. Voilà donc pourquoi il se retrouva dans le parc. Non sans réellement savoir pourquoi d'ailleurs, puisqu'il ne savait pas ce que Ivy lui voulait. Peut-être pour discuter. Oui, sans doute. Quoi d'autre sinon ?

Les mains dans les poches, Søren s'était donc dressé face à elle. Et tout sourire, le voilà qu'il la saluait. Et inversement d'ailleurs. "Refuser ? Pourquoi j'aurais refusé de venir, hein ?" lui demanda-t-il en penchant la tête. De toute manière, il n'avait pas grand chose à faire. Donc ... Pourquoi pas ? Hein, passer un peu de temps avec sa cousine, ce n'était pas si mal que tout ça, non ? Et puis, ça leur permettrait de rattraper un peu le temps perdu. Mais vraiment un tout petit peu. Ivy lui demanda si pour lui, c'était la grande forme, et s'il sortait de cours. Il eut un hochement de la tête, tout en la regardant et en se posant finalement en face d'elle. "Ouaip. Du droit civil. Sur le nantissement et autres conneries dans le genre. Qu'ils t'y enseignent une fois, ok. Mais qu'ils t'obligent à y écouter à répétition, c'est pas le top."

Est-ce que Søren prenait ses études par dessus l'épaule ? Est-ce qu'il s'en fichait ? Non, pas vraiment. Mais c'était juste que ... Et bien, que contrairement à certains, Søren prenait ses études à la cool, si on peut dire ça comme ça. Et il n'était pas ... très concerné, et ce même s'il avait de très bonnes notes. "Y'a des jours où j'me demande pourquoi j'me suis embarqué dans cette voie. Et d'autres où j'me dis que c'est pas si mal que tout ça." Et d'autres où il regrettait carrément. Enfin, ça, c'était quand Norah lui faisait la morale sur le sujet, mais ce n'était pas tout le temps, et rare. "Matinée riche tu m'as dit ... Riche en quoi ? T'as fait des rencontres intéressantes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 65
columbia since : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Bah voilà, j'suis là [Ivy]   Dim 5 Aoû - 13:25



✖ Søren & IVY✖
« Bah voilà, j'suis là »

Je l’écoute me parler de sa matinée, je m’amuse de son air exaspéré et tandis que je l’observe je réalise à quel point il a pu me manquer. D’ailleurs, je me demande bien comment j’ai pu faire pour me passer de lui aussi longtemps? Après, je ne blâme personne. L’un comme l’autre nous avons eu notre lot de problèmes et pas mal de difficultés à surmonter. La vie l’a salement amoché, quant à moi, il y a la Panthère, Flynn et Silham aussi. Mine de rien, c’est pas facile de mener une double vie. Je me souviens qu’au départ, j’étais très excitée par tout ça. Le danger, la peur, être constamment sur ses gardes, ces choses-là ont toujours été extrêmement stimulantes pour moi. Elles m’ont toujours permis de me sentir vivante. Mais depuis que je me suis mise en couple avec Flynn, tout est différent. Je réapprends à profiter de la vie, tout simplement. Je réalise que j’aime passer des soirées tranquille et que les dîners en amoureux ne sont pas aussi ennuyeux que ce que j’avais pu imaginer. Au fond, je pense que ma vision des choses a changé. Je crois être en droit d’affirmer que j’ai mûri et que mes objectifs ne sont pas les mêmes qu‘auparavant. Si je veux arrêter mon activité pour autant? Faire disparaître la Panthère et ne plus jamais en parler? Non. Et puis d’ailleurs comment le pourrais-je? La Panthère fait partie de moi. Elle est moi et, malheureusement il n’y a rien que je puisse faire pour changer ça. Voler et manipuler, c’est un peu comme une drogue pour moi. J’aime ça. Tout comme j’aime me déguiser, aborder de nouvelles personnalités et attirer de vieux naïfs dans mes filets. C’est juste que toute profession a ses inconvénients et parfois, je souhaiterais seulement que ma vie soit un peu plus normale. Je voudrais vivre davantage de moments comme celui-là. J’aimerais pouvoir être à même de tout dire à mes proches. J’aimerais me sentir en sécurité. Mais c’est impossible. En faisant ce choix de carrière (si je puis dire), j’ai mis ma vie entre parenthèses et à défaut de pouvoir résoudre tous mes soucis à coup de baguette magique, il serait plus que temps que je l’accepte.

Je n’ai pas la moindre idée de ce qu’est le nantissement, mais tout ce que je peux te dire, c’est que ça à l’air d’un ennui sans nom! D’ailleurs, je te félicites d’avoir survécu à tout ça ❞, je réplique, taquine, avant de recouvrer mon sérieux. ❝ Quant aux doutes que tu peux avoir, rassure-toi, il en va de même pour moi. Tu sais, j’ai pas vraiment le profil d’un professeur. Après mûre réflexion je suis bien trop timide et pas patiente pour un sou surtout! Je vais avoir tellement de mal à tenir une classe t’imagines même pas. Tu vas me dire je pourrais toujours me diriger vers le tourisme si ça va pas, mais bon…❞ Si j’ai une idée de ce que je vais faire de ma vie? Après avoir été graduée? Pas le moins du monde. Faut dire que je n’ai jamais pris le temps d’y penser sérieusement. J’aime ce que je fais. Étudier les civilisations et les langues étrangères, ça me passionne vraiment, maintenant je n’ai jamais envisagé faire quelque de plus que bosser dans un café minable et voler les gens. ❝ J’ai juste passé la matinée à me promener dans New-York avec nos nouveaux arrivants. Tu sais, les étudiants chinois. Bref… Quoi de neuf? Tu dois avoir des tonnes de choses à me raconter après tout ce temps ❞.

code by shiya & gifs = ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 83
columbia since : 17/07/2012
ton âge : 30
more about me : My past || My friends

MessageSujet: Re: Bah voilà, j'suis là [Ivy]   Mar 7 Aoû - 16:42

Le droit ? Oui, une filière qu'il avait choisi comme ça, au hasard. Dire qu'il avait tiré à pile ou face, ça serait mentir. Mais ce n'était pas bien loin de la réalité d'ailleurs. Pourquoi ? Parce qu'il n'avait pas su quoi faire de sa vie. Qu'il n'avait pas su pour quelle branche opter. Il fallait dire qu'après son accident et la mort de sa mère, Søren avait perdu les choses importantes de la vue. Il n'avait pas su quoi faire, pas su quoi dire. Il avait tenté de rester à la surface, d'éviter de se noyer. Mais il s'était véritablement noyé. Et il n'arrivait pas à immerger. Ca ne se voyait pas, certes, parce qu'il faisait comme si. Mais au fond, Søren était un type profondément brisé. C'était juste dommage qu'il n'ait pas su réellement trouver sa voie. Parce qu'il avait une bonne tête. On le lui disait d'ailleurs. Trop souvent.

Søren eut un petit sourire quand sa cousine en vint à le féliciter d'avoir survécu à son cours. "J'ai pas de mérité. Les cours groupés avec des premières années et au dessus, c'est barbant. Et c'est toujours de la répétition. Et quitte à m'emmerder, autant être assis sur une bonne chaise et à jouer avec son style." Et regarder par dessus les épaules des filles canons où il pouvait se rincer l'oeil. Bah quoi ? Quand monsieur ne savait pas quoi faire, il ne se gênait pas pour matter. Il en profitait, il lançait quelques petits regards qui incitaient à la luxure. Un débauché notre Søren ? Ouais. Il préférait, d'ailleurs, enchaîner les relations d'un soir, plutôt que de réellement s'attacher et de souffrir. Ca, c'est tout lui.

En tout cas, si Søren doutait de la filière qu'il avait choisi, c'était pareil pour Ivy qui ne se voyait pas vraiment professeur, et ce même si elle avait opté pour cette voie. Søren eut un haussement des épaules. "Au pire, tu fais la classe à des maternelles. Au moins, c'est plus cool que pour des collégiens ou autre." Søren, lui, un professeur ? Sans doute qu'il ferait le pitre à tout bout de champ. Lui, il était clair qu'il ne serait pas prof. Clown ? Il aurait pas peur de ses maudits clowns à nez rouge, ouais, il aurait pu. Mais bon, il était un peu beaucoup clownophobe sur les bords. Il avait fini par demander à sa cousine ce qu'elle avait fait ce matin là. Une promenade dans New York avec les chinois. "Et bah, y'en a qui se gêne pas ..." Ouais, c'est clair. Parce qu'il aurait bien aimé se promener Søren. "Y'avait des canons j'espère dans ton groupe." Søren ou comment penser aux filles ... J'vous jure, on le referait pas celui là. "Des tonnes ? Boaf ... J'sais pas, peut-être." Combien de temps ils ne s'étaient pas vus ? Søren ne se rappelait pas. Mais il était vrai que ça faisait un petit bout de temps. Fallait dire qu'à part son frère ou sa soeur qu'il voyait assez régulièrement, et son vieux au moins une fois par semaine, les autres membres de sa famille, c'était des entrevues ici ou là. Une fois par mois, voire par an dans le pire des cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bah voilà, j'suis là [Ivy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bah voilà, j'suis là [Ivy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bon. Alors voilà. Je suis schizo.
» Je suis là, me voilà, c'est petit et c'est trop drôle tout à la fois [LIBRE]
» Noob, je suis un noooob!
» Oh ! Les voilà ...
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Columbia University :: COLUMBIA UNIVERSITY :: 
L'Extérieur
 :: 
Le Parc
-