.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Lun 23 Juil - 15:42

Capucine & Noah
Le soir en revenant de mon rendez-vous j'avais trouvé le petit mot de Capucine. Je l'avais donc appeler directement. Nous devions attendre le week-end pour nous revoir car je n'avais pas trop de temps à lui consacrer dans la semaine. Finalement je ne l'avais pas rappeler durant la semaine pour fixer l'heure de notre rencontre. Je préférais lui faire la surprise d'autant plus que j'avais une idée derrière la tête je dois l'admettre. Durant toute la semaine, j'avais réfléchis à cette idée, posé le pour et le contre et en réalité mise à part ce que pourrait penser mon père je ne trouvais rien contre. Maintenant il allait falloir convaincre Capu'.

Nous étions donc samedi et il devait être environ 13h20 quand je pris ma voiture en direction de chez elle. Malheureusement, les gens avaient eut la même idée que moi:sortir! Je soupirai dans les bouchons et mis la radio. Malheureusement il n'y avait rien de bien intéressant. Je soupirai une nouvelle fois avant d'éteindre celle-ci. Finalement, lorsque j'arrivai devant chez elle il c'était déjà écoulé une heure. Je me garai rapidement avant d'aller frapper. C'est sa mère qui m'ouvrit. Je l'avais reconnu et vice versa. Elle était contente de me voir apparemment. Elle me répliqua tout de même que j'avais bien changé. Encore heureux. Je me voyais mal garder la tête de mes 13 ans!

Elle me laissa entrer dans le salon et me dit que sa fille ne l'avait pas prévenue de ma venue. En même temps elle n'était pas au courant non plus. J'espérais seulement qu'elle soit là et qu'elle n'avait rien de prévue. Apparemment sa mère avait lut dans mes pensées puisqu'elle me précisa qu'elle était là. Elle me dit de m'assoir, qu'elle allait la chercher. Je m'exécutai donc et m'assis sur le canapé.
code by biscotte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Lun 23 Juil - 16:10


Noah & Capucine
Nous nous étions séparés dans des circonstances un peu étranges pour moi. C'est vrai qu'il était parti me laissant seule dans son loft, sans savoir si nous allions nous revoir. enfin si, nous allions nous revoir. Je le savais. Mais la question était "quand?". Nous n'avions rien prévu de précis, je savais seulement que le jeune homme était pas mal occupé pour le moment et je dois avouer que je n'avais pas trop su comment le prendre. Je savais tout de même que ce n'était pas un garçon méchant, et je préférais laisser les choses se faire tranquillement et attendre que ce soit lui qui me rappelle. J'essayais de penser à autre chose et m'étais plutôt plongée à fond dans la musique toute cette fin de semaine. Je devais revoir mon groupe dans quelques jours, et j'avais profité de mon temps de libre pour composer quelques chansons. Enfin, la partie musicale, puis que c'était Ally qui s'occupait des paroles. J'avais la chance d'avoir plus ou moins un petit studio d'enregistrement dans ma chambre avec plusieurs instruments, c'était mon lieu principal de travail. Ce n'était pas quelque chose de pro, j'avais simplement un bon ordi, une bonne carte son et un bon matériel, rien de plus. Mais c'était plutôt pas mal et on pouvait faire quelque chose de déjà bon rien qu'avec cela. Ce jour-là, j'étais donc dans ma chambre à finir d'enregistrer quelques pistes. Ce n'était pas quelque chose de final, juste histoire de montrer à mon groupe une nouvelle compo, une nouvelle direction et nous verrions bien en répet ce que nous pourrions en faire. J'avais mon casque sur les oreilles et n'avais donc pas entendu que quelqu'un était venu nous rendre visite. J'entendis simplement ma mère entrer dans ma chambre avec un grand sourire. « Il y a quelqu'un pour toi! » dit-elle sans lâcher ce sourire. Sur le coup, je me demandais qui était là. Peut-être Aleksa? Mais lorsqu'elle venait à la maison, elle montait directement me retrouver dans ma chambre. Elle était un peu comme chez elle ici, elle était d'ailleurs en très bon termes avec mes parents. J'enlevais donc mon casque et laissa mon matériel ici, puis je me rendis dans le salon. Je fus assez surprise en voyant Noah, ce qui pouvait certainement se lire sur mon visage. « Heyyyy! » dis-je en lui faisant un câlin. Même si j'étais surprise de le voir, j'en étais aussi très contente. Je comprenais donc le fameux sourire de ma mère, et je savais très bien qu'elle l'avait reconnu. Je lui en avais tellement parlé que ce n'était que possible. Et puis, elle l'avait forcément déjà vu plusieurs fois lorsqu'elle m'amenait en colonie. « Qu'est-ce que tu fais là? » lui demandais-je. Non pas que je n'étais pas contente de le voir, je pense que j'avais montré le contraire, mais ma surprise était restée présente.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Lun 23 Juil - 16:59

Capucine & Noah
Juste quelques secondes après, Capu' descendit. Elle me serra dans ses bras avant de me demander ce que je faisais là "Beh en fait, j'ai vu une banane courir dans cette direction alors, bêtement je l'ai suivie!" Dis-je pour plaisanter. Elle savait très bien que si j'étais venu ici c'était pour la voir elle. Je me tournai ensuite vers sa mère et lui dis: "Vous inquiétez pas, je vous la ramène en un seul morceau!" Je tirai ensuite Capu' par le poignet vers la sortie. Elle eut seulement le temps d'attraper ses affaires que nous étions dehors. Avant qu'elle puisse me demander le moindre renseignements je dis: "Cherche pas, tu seras rien!"

On monta alors dans ma voiture et hop on parti en direction de Times Square. C'est tout ce qu'elle serait! La route n'était pas bien longue et heureusement parce que les bouchons étaient là! On profita de ce temps là, pour discuter de tout et de rien. Elle me parla de son groupe et de sa meilleure amie et moi je lui appris que j'avais signé le contrat et que mes photos seraient dans le magazine la semaine prochaine. Après un moment je réussis à trouver un place et me garai. On descendit alors de la voiture. "Ferme les yeux". Pour plus de sureté je me mis dans son dos et lui mis mes mains sur les yeux. On avança quelques mètres et je lui laissai la possibilité de voir. Nous étions devant une agence de tatouage.

Nous avions parler la dernière fois et j'avais pensé que cela serait une bonne idée de les faire ensemble. "T'as raison, on ne vit qu'une fois et si on le fait pas maintenant, c'est pas à 40 ans qu'on le fera, pas vrai?" Je l'entrainai alors à l'intérieur. Le tatoueur était en plein travail sur une jeune fille qui avait l'air de bien souffrir. De quoi vous donner envie de prendre vos jambes à votre coups! Personnellement, je me disais que c'était simplement quelques minutes mais peut-être que Capu' ne voulait finalement pas le faire. Je me tournais vers elle et dis: "Enfin si tu veux toujours le faire, sinon c'est pas grave!"
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Lun 23 Juil - 17:51


Noah & Capucine
Comme d'habitude, Noah ne pu s'empêcher de plaisanter. Je le connaissais bien, mais je crois que je ne me lasserai jamais de ses blagues. C'est vrai que s'il avait le chemin jusque là, ce n'était pas pour rien et que c'était pour me voir. Il regarda ma mère et lui expliqua qu'il me ramènerait toute entière. Je compris alors qu'il m'emmenait quelque part mais étant donné que nous n'avions rien prévu, je me demandais où. Une surprise? J'aimais les surprises, et je crois qu'il le savait. Je n'eu pas le temps de dire quoique ce soit que nous étions déjà dehors. J'eu juste le temps de prendre mes affaires et de faire un bisou sur la joue de mon père et de ma mère, avant de partir. Ma mère nous souhaita de passer une bonne après-midi, puis referma la porte. Même si j'avais presque vingt-deux ans, mes parents étaient toujours un peu protecteurs envers moi. Ce sont mes parents et je pense que tous les parents le sont avec leur enfant, mais surtout les miens en partie à cause de mon problème cardiaque. Ils me laissèrent tout de même partir sans me poser de questions, ce qui ne m'étonna pas puisqu'ils connaissaient le jeune homme qui m'avait emmené. Ils savaient que je voulais le revoir depuis que nous nous étions quittés, et me laissa donc sans problème.
Je regarda le jeune homme un peu surprise, voulant lui demander où nous allions. « Tu.. ». Je ne pu dire un mot de plus, puisqu'il me coupa en me disant que je ne saurais rien. Bon, eh bien je crois que je n'ai pas le choix. Je monta donc dans sa voiture, me demandant où est-ce qu'il pouvait bien m'emmener. Une fois arrivés à Times Square, Noah me demanda de fermer les yeux. J'étais un peu anxieuse, mais j'aimais tellement les surprises que je l'écouta. Voulant garder la surprise jusqu'à la fin, il ne prit aucun risque et me cacha les yeux avec ses mains. Croyait-il que je pouvais tricher? Bon, c'était bien possible. Je le laissa faire, jusqu'à ce qu'on arrive finalement à destination. Il retira ses mains, et je pu découvrir un tatoueur devant moi. Je fus tellement surprise que la seule chose qui sortit de ma bouche était : « Wow.. ». Je crois que je m'étais attendue à tout sauf à cela! C'est vrai que nous avions parlé de tatouage, mais je ne m'étais pas vraiment décidée à le faire. Je crois que j'en avais fortement envie mais que j'avais besoin de quelque chose qui me pousse à passer à l'action, et voilà que c'était fait. Un sentiment bizarre s'empara de moi. C'était un mélange d'angoisse et d'excitation. J'avais hâte de ressortir avec quelque chose de gravé sur moi, et en même temps j'avais un peu peur. Mais je pense que c'était une bonne peur, quelque chose de plus positif que négatif. « Allez, allons-y! » lançais-je à Noah.

Une fois entrés dans cet endroit, je regardais autour de moi. Il y avait une jeune fille qui était justement en train de se faire tatouer et qui semblait souffrir. Noah me demanda si j'étais toujours d'accord. « Bien sûr! ». Certes, ça semblait être un peu, voire très douloureux. Mais j'étais maintenant convaincue et je ne voulais pas faire un pas en arrière. « Pourquoi? T'as peur toi? » dis-je en riant. Oui, si ça se trouve, c'était lui qui avait vraiment peur! Mais une question me vint à l'esprit : qu'allais-je me faire tatouer? Et où? Car je n'avais rien vraiment décidé de précis. Mais j'eus soudain une idée. Nous étions venus ensemble et étant donné que nous nous connaissions depuis un long moment, je lui proposa : « Et si on se faisait tatouer quelque chose en rapport avec nous deux? ». Je veux dire, un truc un peu symbolique. Je ne savais pas non plus exactement quoi, mais quelque chose de symbolique.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Lun 23 Juil - 18:52

Capucine & Noah
Je lui demandai si elle était sûr elle me répondit que oui, elle me demanda alors si moi j'avais peur. "Non, ça va surement faire mal, mais ça en vaut le coup." Très rapidement, elle me demanda si j'étais partant pour faire un tatouage en rapport avec nous deux. Au début, je dois avouer que je trouvais cela bizarre et puis je me dis que cela n'était peu être pas une si mauvaise idée. "Ouais pourquoi pas. J'étais parti pour un tatouage, mais pourquoi pas un second." Personnellement, je n'avais aucune idée à ce qu'on pourrait faire puisque je n'y avait pas pensé. La tatoueur vint alors à notre rencontre. Il nous demanda ce que nous voulions. Je lui répondis que je comptais faire deux tatouage et un pour Capu'. Ne sachant pas quel tatouage nous allions faire à deux je me proposai pour mon premier tatouage avec un peu d'appréhension.

Je lui montrai alors ce que je voulais avant de m'assoir sur le fauteuil. Bon je dois avouer que je n'en mené par large et ça Capu' l'avait remarqué puisqu'elle se mit à rire. "Rigole pas, ça va être ton tour!" Le tatoueur partir alors préparer le matériel. Je me mis donc à réfléchir au tatouage que nous aurions en commun. "Et t'as une idée? Parce que sérieusement je sais pas." Bon bein sûr je voulais quelque chose de discret. Comme peut-être une phrase que nous avions l'habitude de dire quand nous étions petit, ou autre chose. En tout cas quelque chose de simple et discret.

Le tatouer revint en fin et s'installa à mes côtés. Je tendis alors mon poignet gauche puisque c'était là que je le voulais. Lorsque l'aiguille s’approcha de moi je serrai le poing droit. Peut-être pour m'aider à supporter la douleur que je redoutais un peu. Le tatouer commença alors son travail. Cela serait mentir de dire que cela ne faisait pas un mal de chien, mais c'était plus supportable que je ne l'aurais pensé. Le tatoueur s'appliqua et mon tatouage était parfait, enfin à mon goût. "Alors, t'en penses quoi?"
code by biscotte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Lun 23 Juil - 19:30


Noah & Capucine
Noah semblait être dans le même état que moi. Nous étions un peu angoissé par ce qui allait arriver, mais en même temps très excités de le faire. Il sembla d'ailleurs enchanté par mon idée. Il tenait tout de même à faire le tatouage qu'il avait prévu de faire et se lança donc le premier, en attendant que nous trouvions ce que nous voulions nous faire tatouer ensemble. Sous l'autorisation du tatoueur, je lui emprunta un bout de papier et un crayon, et dessina quelque chose. Enfin, j'écrivis plutôt quelque chose de ma belle écriture. Tout en faisant cela, j'observais du coin de l'oeil mon ami qui allait se faire tatouer dans quelques secondes. Il semblait un peu anxieux ce qui me fit un peu rire. Oui bon, je savais que je passerai pas longtemps après, et que je ne serai pas dans un meilleur état. Il me demanda ensuite si j'avais une idée précise pour notre tatouage, ce à quoi je répondis : « Ca te plaît ça? » en lui montrant ce que j'avais écris. Je ne voulais pas qu'on se fasse tatouer n'importe quoi, ou encore moins nos prénoms. Je trouvais ça un peu kitch. Mais je m'étais souvenue de quelque chose, d'une question que nous nous posions souvent étant plus petits. Nous avions l'habitude faire un peu les quatre cents coups en colonie, mais ce n'était pas fait n'importe comment. L'un de nous deux demandait à l'autre : "Cap ou pas cap?", ce à quoi nous répondions toujours la même chose. Voilà donc ce que je venais d'écrire sur la feuille que je lui montrais, d'une belle écriture. J'étais une fille et toutes les filles avaient une belle écriture, contrairement aux garçons. Il ne restait plus qu'à savoir où nous le désirions. Je ne voulais pas quelque chose de gros et de voyant, juste quelque chose de discret. Voilà pourquoi je pensais à me le faire tatouer, s'il était d'accord pour ce tatouage là, dans la nuque. Non pas derrière mais plutôt sur le côté.

J'observais toujours Noah en train de se faire tatouer son poignet. Plus le tatoueur avançait, et plus j'avais hâte d'être à la place du jeune homme. Je savais que ce ne serait un peu moment très agréable, mais c'était un bien pour un mal après tout, non? Et puis voilà, j'étais déterminée. Je tenais beaucoup à Noah, et étant donné tout ce que nous avions vécus étant petits, je savais que je ne regretterai pas ce que j'étais sur le point de faire. Une fois fini, il me demanda ce que je pensais de son tatouage. Car oui, je ne savais pas à quoi il ressemblait vraiment, il avait gardé le secret jusqu'à la fin. « Magnifique! » dis-je en souriant.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Lun 23 Juil - 19:56

Capucine & Noah

Je lui demandai alors si elle avait une idée et elle me répondit que oui. Je la vit prendre un bout de papier et griffonner dessus. Elle me montra le papier où je pouvais admirer sa belle écriture. Je pouvais y lire "Cap ou pas Cap" Cela me fit rire. Cela avait commencé le jour ou nous étions allé voir le film jeux d'enfants avec la colo. Bon nous, nous n'avions pas de boite mais c'était vraiment réel. Je me rappelais alors de la fois où elle m'avais fait manger des fourmis. Ou bien la fois ou je lui avais dit de dire au moniteur "couilles molles". Ouai, avec nous, les moniteurs avaient du travail! Le moins drôle dans l'histoire c'est quand à la fin de la colo' ma grand mère et ses parents étaient appelés pour être au courant de nos bêtises. Je me souviens, ma grand mère faisait genre de me gronder mais une fois partie, elle explosait de rire en me disant que j'étais bien pire que ma mère.

Je lui montrait alors mon tatouage finit qu'elle qualifia de magnifique. Je lui souris alors, content que ça lui plaise. Le tatoueur nous expliquai alors les choses à faire ou à ne pas faire dans les prochaines. Il mit alors un pansement spéciale sur mon tatouage. Sans mentir, je fus content que cela soit fini, même si je savais que j'allais repassé sur la table dans quelques instants! Le tatoueur proposai de s'occuper de Capu' en premier pour me laisser le temps de souffler. Elle n'y émit aucunes objections et alla s'installer sur la table avec quelque peu de réticence. Elle dit au tatouer qu'elle le voulait sur la nuque et montra un endroit spécial. Elle tourna ensuite la tête vers moi et j'acquiesce d'un simple regard. Je pris alors une chaise et m'installa à ses côtés. Je voyais bien qu'elle stressait un peu et lui pris donc la main pour la rassurer. Je crois que ce geste ne lui déplus pas.

Après quelques instants, le tatouer s'occupa d'elle. Notre petite Capu' tourna la tête vers moi puisque le tatouage allait être fait de l'autre côté. Il précisa que c'était un endroit sensible et que cela allait faire un peu plus mal. Il aurait dût se taire puisque la jeune fille paniqua quelque peu et me serra assez fort la main. "Ca va aller, tu verras dans quelques minutes ça sera finit" dis-je dans un large sourire. Malgré le soutient que je voulais apporter à la jeune fille, elle était en train de me broyer la main! Le tatoueur commença alors son travail dans le silence le plus complet. A la fin du travail Capucine serrait toujours ma main, c'est pourquoi je lui dis: "Euh tu peux me lâcher la main? Pas que ça me dérange mais tu es en train de me la broyer!" dis-je dans un léger rire.
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Mar 24 Juil - 13:33


Noah & Capucine
Ce film m'avait marqué je crois. On avait trouvé ça tellement drôle, enfin du moins au début, qu'on avait décidé de faire pareil. On n'avait pas de boîte, mais tant pis, on jouait quand même. On faisait tout pour embêter les moniteurs et les autres enfants de la colonie, et ça nous faisait bien rire!Qu'est-ce qu'on avait pu en faire des conneries comme ça! A la fin de la colonie, et même tout au long d'ailleurs, on se faisait bien gronder par le directeur, les moniteurs et nos parents. Enfin, mes parents et la grand-mère de Noah. Mais c'est vrai qu'une fois sortis, ils étaient tous les trois morts de rire. Nous ne faisions rien de grave, et ça ils le savaient très bien.

Une fois le tatouage du jeune homme terminé, le tatoueur mit alors un pansement dessus et me demanda de prendre sa place. C'est vrai, le pauvre venait de souffrir, et personne ne voulait le voir enchaîner sur un deuxième tatouage juste après. Je m'allongea donc sur le fauteuil, un peu anxieuse je l'avoue. Heureusement que Noah était là pour me rassurer, parce que je crois que je me sentais de plus en plus mal! Je ne dirais pas que j'allais presque tourner de l'oeil, mais j'avais de plus en plus peur. Il prit ma main, et je lui sourit.

Une fois que le tatoueur commença, je serra très fort la main du jeune homme sans vraiment m'en rendre compte. Je ne disais plus quoique ce soit, ni personne d'ailleurs. Je ne réalisa même pas quand le tatoueur eu fini, c'est Noah qui me sortit un peu de mon état. C'est vrai que je serrais sa main assez fort, j'avais toujours eu un peu de force inconsciemment. « Excuse-moi.. » dis-je en riant. Il me fit les mêmes recommendations qu'à Noah et me mit le même pansement sur la nuque, après avoir regardé à quoi ça ressemblait dans un miroir. J'étais plutôt contente de ce tatouage. Je laissa donc ma place à Noah pour qu'il se fasse tatouer la même chose. « Tu vas le faire où? » lui demandais-je par curiosité. Suite à cela, il s'installa à nouveau sur le fauteuil et je pris sa main. Il avait fait pareil avec moi, et même si je savais qu'il n'avait pas peur, je voulais lui montrer mon soutien. C'était son deuxième tatouage en moins que quelques minutes, et il devait tout de même avoir un peu mal. Et puis, je venais de lui broyer la main, il pouvait donc faire de même!
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Mar 24 Juil - 14:24

Capucine & Noah

Elle s'excusa tout en riant avant d'aller admirer son tatouage.C'est vrai qu'il était très réussi. Le tatoueur lui mit alors un pansement avant de lui donner les mêmes recommandations qu'à moi. Par curiosité elle me demande ou est-ce que je comptais faire le tatouage. Je réfléchis un instant avant de lui dire "A l'épaule droite" Beh ouai, je vais pas faire tout du côté gauche! Le tatoueur me demanda donc d'enlever mon tee-shirt, ce que je fis avant de m'installer sur la table. La jeune fille me prit alors la main, non pas pour me rassurer, je n'en avais pas besoin mais simplement pour montrer qu'elle aussi était là. J'appréciai son geste avant de lui sourire. Le tatoueur, fit son travail et malheureusement le fait que ce soit un deuxième tatouage n'atténua pas la douleur. Après quelques minutes de torture le tatoueur fini son travail. J'admirai à mon tour le travail avant qu'il ne mette un autre pansement. On dirait presque que je sors de l'hôpital! Beh non, juste de chez le tatoueur. Je remis alors mon tee-shirt. Nous partîmes payer. Et la tatoueur nous dit "à bientôt"... Ouai, enfin on va peut-être pas revenir demain non plus!

On sortit alors de l'établissement avant de reprendre ma voiture. "Ca fait un mal de chien, n'empêche!" Je démarrai et nous voilà partit pour de nouvelles aventures! (Ouai, j'avoue on dirait le générique d'un dessin animé pour enfants!). Je suppose que Capu' pensait que je la ramené chez elle puisqu'elle m'interrogea du regard quand je pris une autre direction. "Je vais te ramener,...mais pas tout de suite!" Elle ne put s'empêcher de me demander ou nous allions. "Tu es trop curieuse!" répliquais-je dans un léger rire. "Dans un endroit ou nous avons été étant plus jeune!" C'était le seul indice qu'elle aurait. En réalité nous nous dirigions vers la fête foraine qui était installé à l'année. La première fois que nous avions été avec la colonie la seule attraction que nous avions fait était la grande roue et on y était resté coincé pendant 4h!

Sur place, je crois que Capu' reconnu l'endroit. On se gara et je ne pus m'empêcher de dire "j'espère que cette fois ci on restera pas coincé!" dis-je en rigolant. On descendit alors de la voiture en direction de l'entrée. Il n'était que 18h et il y'avait déjà énormément de gens. Il s'agissait surtout de parents et de leurs enfants. Surement pour ne pas les faire coucher trop tard. "J'y suis revenu seulement une fois avec ma grand-mère, il y'a quelques années."
code by biscotte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Mar 24 Juil - 15:00


Noah & Capucine
Une fois sortis de chez le tatoueur, je remontais dans la voiture pensant qu'il allait me ramener chez moi. C'est vrai, que pouvions-nous donc faire à cette heure-là? Pas grand chose. « Merci pour cette belle surprise! » lui dis-je en souriant, avant de lui faire un bisou sur la joue. En regardant la route qu'il prenait, je me rendis rapidement compte qu'il se trompait de route, et que s'il continuait comme ça, nous n'arriverions pas chez moi. « Euh.. c'est pas par là.. » lui dis-je un peu inquiète. Il me répondit qu'il ne me ramènerait pas tout de suite. Ca voulait dire quoi ça? Où allait-il encore m'emmener? C'est vrai, que pouvions-nous encore faire à cette heure-là? Et en plus, ce n'était pas à côté puisque nous y allions en voiture. « On va où? » Non pas que je sois très inquiète, je sais qu'il ne m'arrivera rien, mais j'étais peut-être un peu trop curieuse.

Une fois arrivés, je me rendis rapidement compte que nous étions à la fête foraine, mais pas n'importe laquelle. C'était celle où nous étions allés avec la colonie. Je crois que je m'en souviendrai toute ma vie d'ailleurs, nous n'avions pas eu beaucoup de chance puisque nous étions restés coincés dans la grande roue pendant plusieurs heures. Heureusement, je n'ai jamais eu le vertige. Mais c'était long, de rester assis, là, pendant des heures! Surtout lorsque l'on est gamin! « On a qu'à y aller et on verra bien! » dis-je en riant. Il était tout de même très peu probable que la grande roue ait un problème juste lorsque nous serions dessus, non? Le jeune homme m'expliqua qu'il n'était revenu qu'une seule fois avec sa grand-mère, dpuis la fois où nous étions venus avec la colonie. « Et moi je n'y suis même pas revenue.. » Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs. Peut-être que le destin voulait que je revienne avec Noah.

Une fois rentrés dans le parc, j'entraîna le jeune homme vers la grande roue. C'était un bon souvenir, et nous nous devions de remonter là-dessus! Je ne lui avais même pas demandé son avis, mais je savais qu'il serait d'accord. L grande roue était composée de plusieurs sièges, et nous montions donc sur l'un deux. Je m'installa le plus à l'extérieur et laissa Noah venir à côté de moi. Ce n'était pas très grand et nous étions assez à l'étroit, mais tant pis. Nous étions montés et nous ne pouvions plus faire marche arrière. Nous montions petit à petit, de plus en plus haut, et je dois avouer que la vue était magnifique. « Wow.. »
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Mar 24 Juil - 15:57

Capucine & Noah

Elle me remercia de ce qu'elle qualifia de belle surprise. Je lui adressai alors un sourire. Le trajet commença sous le questionnement de Capu'. Sa curiosité n'avait pas prit un ride depuis notre enfance, mais je su garder le secret jusqu'à notre arrivé. Quand nous étions petit, je n'arrivais jamais à garder quelque chose pour moi. Elle voulait toujours tout savoir, et faisait en sorte que je parle, elle à même utilisé la torture Bon okay, j'exagère peut-être un peu mais il n'empêche que j'étais obligé de parler! Quand vint le sujet de la grande roue, Capu' proposa qu'on aille y faire un tour. Je ne voulais pas refuser et me laissai conduire, le problème c'est que j'avais le vertige...Cela daté de quelques années... Lors de saut à l'élastique qui avait mal tournait... Bref j'étais ressorti de là avec simplement un bras cassé et la phobie d'être en hauteur. Elle me répliqua ensuite qu'elle, elle n'y étais pas revenue. On entra ensuite dans le parc et Capu' me traina vers la grande roue. Si je vous dit que j'appréhendais encore plus que le tatouage, vous me croyez? Elle me laissa une place et je m'y installai...

La grande roue commença à monter et tout d'un coup l'air se fit plus pesant. Je ne regardai surtout pas en bas. Je regardais droit devant sans faire attention aux paysage ou autre. La seule que j'avais trouver pour me rassurer était de compter. Ouai d'habitude on compte le soir pour s'endormir, beh pas moi... 1,2,3,4,5...55...Imaginez la fois ou j'ai du prendre l'avion. Bon c'était un petit trajet, mais je dois dire que j'ai du prendre sur moi. Pourtant je n'étais pas côté hublot et je ne voyais donc pas le vide, mais le simple fait de savoir que j'étais suspendu dans le vide me faisait flippé. J'entendis Capucine dire quelque chose mais sans y faire attention. Je crois qu'elle parlait du paysage mais j'étais dans un état... Pourquoi ne lui avoir rien dit? Tout simplement pour ne pas passer pour un débile qui a peur du vide...

Nous étions à présent tout en haut. J'avais du mal à respirer et je savais que ce n'était dut à la hauteur. Nous n'étions pas tellement haut. Je m'accrochais à la barre de sécurité comme si je risquais de tomber à tout moment. Crise d'angoisse? Je dirais bien que oui! Quitte à passer pour un débile, j'aurais dut rester en bas. Je crois que Capucine avait remarqué le malaise puisqu'elle me regarda bizarrement! Je lui lâcher alors "J'ai le vertige". Le souffle haletant, j'essayai pourtant de contôler ma respiration sans succès...
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Mar 24 Juil - 17:00


Noah & Capucine
J'ai toujours été curieuse, peut-être beaucoup trop. Mais voilà, on ne peut pas se priver du jour au lendemain d'un de nos défauts. J'étais comme ça même toute petite. Je n'aimais pas que l'on me cache des choses. Et je trouvais toujours le moyen de faire parler les gens, et surtout Noah. Je savais trouver les bons mots, ceux qui arrivaient à convaincre la personne en question de parler, de tout me dire. En grandissant et en évoluant, je m'étais un peu calmée si on peut dire. J'étais un peu moins curieuse, mais toujours un peu quand même.

Une fois dans la grande roue, je regardais la paysage. J'étais absorbée par celui-ci. C'était vraiment magnifique, j'avais l'impression que l'on avait une vue sur toute la ville, voire même peut-être plus. C'était impressionnant, on ne se rend pas compte à quelle point une fille peut être grande, et c'est comme ça qu'on réalise le monde est immense. Et je dois avouer que je fus un peut triste à ce moment-là. Le monde était si grand, que je ne savais pas si pourrais un jour ou l'autre retrouver mon frère jumeau. Il pouvait se trouver à n'importe quel endroit, dans la même ville à quelques mètres de moi, comme à l'autre bout de la planète. Si ça se trouve, je l'avais déjà croisé. Si ça se trouve, je lui avais déjà parlé. Je ne ovulais plus penser à cela, car ça me rendait plus triste qu'autre chose. Je tourna donc la tête vers Noah, voulant lui demander son avis sur le paysage que nous pouvions observer : « Tu trouves pas que.. » mais je me stoppa nette. Il semblait bizarre. Il avait une tête bizarre. Il ne semblait pas bien, mais je ne comprenais pas trop pourquoi sur le coup. Je le questionna du regard, et il me répondit qu'il avait le vertige. Je ne cache pas que je me mis à rire. C'est vrai, pourquoi ne l'avait-il pas dit plus tôt? Je ne l'aurait pas forcé à monter ici. Et puis, il ne me semblait pas qu'il avait le vertige lorsque nous étions petits.. Peut-être que ma mémoire me jouait des tours.. Mais je vis soudainement qu'il avait comme du mal à respirer. Je m'arrêta donc de rire, comprenant que c'était plus important que ce que je m'étais imaginé. Je commençais un peu à paniquer, ne sachant trop quoi faire. « Euh.. Respire.. » bafouillais-je. Je ne savais pas quoi lui dire pour le rassurer. Je pris simplement sa main, espérant que tout s'arrange vite. Heureusement que nous n'avions droit qu'à un seul tour de grande roue avant de pouvoir sortir. Une fois le tour terminé, je m'empressa de sortir et d'aller quelques mètres plus loin et lui demanda : « Ca va mieux? » J'étais très inquiète..
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Mar 24 Juil - 17:50

Capucine & Noah

Lorsque je lui avouai que j'avais le vertige, elle se mit tout d'abord à rire. Croyais moi si je n'étais pas en train de m'étouffer, je l'aurais tué d'un simple regard malgré le fait que je l'appréciai fortement. C'est vrai on ne se moque pas d'une phobie, surtout dans l'état dans lequel j'étais! Elle comprit alors rapidement que c'était une très grande phobie pour moi qui me coupait tout mes moyens. Elle semblait tout de même trouvait ça bizarre. C'est vrai, la dernière fois que j'étais monté sur une grande roue, même en restant coincé, j'avais trouvait ça cool. Mais quand vous risquez votre vie en voulant faire un saut à l'élastique, croyez moi tout de suite la hauteur devient beaucoup moins cool! Ne sachant pas trop quoi dire, la jeune fille me conseilla de respirer. Ce conseil dans quelque conque situation est plutôt débile parce que si on y réfléchit bien, si j'étais pas entrain de respirer, je serais pas là! Mais j’appréciais le fait qu'elle s’inquiète pour moi. Même si une crise d'angoisse n'est rien de très important. Elle prit alors ma main pour me rassurer. Je me mis alors à recompter dans ma tête. J'étais à 62 quand je pus enfin toucher le sol. La respiration toujours haletante, je me calai contre le mur d'un stand. La voix de Capucine me ramena à la réalité en me demandant si cela allait mieux. J'ai dus mettre bien deux minutes avant de pouvoir respirer normalement et de lui dire: "Oui, ça va mieux..."

Je préférais tout de même m'assoir quelques instants pour que nous reprenions nos esprits. Oui, je crois bien que Capucine en avait autant besoin que moi! On s'installait alors sur un banc. Capucine m'interrogea du regard. "C'est récent" dis-je simplement. Je lui devait tout de même une explication, c'est pourquoi je dis "Il y'a 3 ans, je devais faire un saut à l'élastique avec des potes. Le saut s'est très bien passé, le problème ça a été après..." Je marquai une pose avant de reprendre "La machine pour remonter l'élastique s'est bloqué et je suis rester suspendu pendant 1heure... La malchance n'était pas finit,... L'élastique à lâché ensuite. Heureusement, c'était au dessus d'un lac et la chute à été moins lourde. Je me suis simplement pété le bras, mais depuis...je ne supporte plus la hauteur..." Elle m'écouta sans se moquer de cette histoire carrément folle. Je repris ensuite la parole pour m'excuser. La journée avait plutôt bien commencé pourtant. "J'ai l'air d'un con, n'est ce pas?" Demandais-je dans un léger rire pour détendre l'atmosphère.

Je me levai ensuite et lui tendit ma main. Non pas pour l'aider à faire de même mais pour l'inviter à me rejoindre. On n'allait tout de même pas gâcher la soirée pour ça. En y repensant heureusement que la roue ne sait pas bloqué. Bon bien sûr il y'avait 1 chance sur 10 000 mais avec nous, on ne sait jamais. "Tu veux faire quoi?" demandai-je simplement. Mais au vue du regard de la jeune fille, je me dis qu'elle s'inquiétait toujours un peu. Je dois avouer que cela me fit plaisir, non pas qu'elle s'inquiète, mais quand on s'inquiète c'est qu'on tient à la personne, non? C'est pourquoi je lui dis avant de lui sourire " Je t'assures, je vais beaucoup mieux"

code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Mar 24 Juil - 19:30


Noah & Capucine
C'est vrai que dans un premier temps, je ne l'avais pas prit au sérieux. Pas du tout même. Je n'avais pas réalisé qu'il avait aussi peur. Je ne me moquais pas en tout cas. Je pensais juste que c'était une petite peur, sans plus mais tout de même, et je riais de la situation. Mais c'est vrai que losrque j'ai vraiment vu sa tête, je me suis directement calmée. Je me suis mis à m'inquiéter très facilement, peut-être tout autant que le jeune homme. J'espérais donc que notre tour finirait vite, pour que Noah se sente mieux. Il était tout blanc, et j'avais peur pour lui. Une fois descendus, je l'emmena un peu plus loin et il s'asseyait sur un banc pour reprendre ses esprits. Je dois avouer que je ne comprenais pas trop sa peur du vide. Enfin, une peur était une peur, et personne n'y pouvait rien. Il était dur de nous en débarrasser et la plupart du temps, nous ne savions pas comment elle était venue. Ce qui me faisait bizarre, c'était qu'il ne me semblait pas qu'il avait le vertige lorsque nous étions petits. Si c'était le cas, il n'aurait pas été bien lorsque nous étions restés coincés, non? Mais il m'expliqua alors que ça ne datait pas depuis longtemps. Que c'était à cause d'un saut en parachute. Je crois que parfois, j'étais contente d'avoir un problème cardiaque. Je ne pouvais pas faire de telles choses, et je ne risquais donc pas qu'il m'arrive la même chose. Il finit par me dire qu'il avait sûrement l'air d'un con à présent. Je souris, et lui répondis : « Non.. », avant de le prendre dans mes bras. Je me sentais mal de l'avoir plus ou moins forcé à monter dans cette grande roue, sans qu'il ait eu le temps de me dire tout cela.

Quelques secondes plus tard, il était déjà debout et me tendait la main pour que j'en fasse de même. Il me demanda ensuite ce que je désirais faire. « Je ne sais pas.. » répondis-je en réfléchissant. Je me sentais tellement mal pour lui, que je ne savais plus trop quoi faire à présent. Et puis, j'étais tout de même encore un peu inquiète, voilà pourquoi je le questionnais un peu du regard. Il me répondit qu'il allait beaucoup mieux, ce qui me fit sourire. C'est vrai, je n'aimais pas le voir dans un mauvais état. Je me creusa donc les méninges pour trouver quelque chose à faire. Je pense que le meilleur moyen était simplement de nous balader dans le parc, et nous aviserions. « Viens » lui dis-je. Comme dans tous les parcs ou fêtes foraines, il y avaient des miroirs. Mais pas de simples miroirs. Vous savez, les miroirs qui font que vous paraissez pour le moins étrange. J'aimais beaucoup cela, ça me faisait rire. J'étais encore une grande enfant, et je me rendis donc devant ceux-ci. Je ne pouvais m'empêcher de rire.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Mer 25 Juil - 9:50

Capucine & Noah

Apparemment, elle ne savait pas trop ce que nous pourrions faire. Finalement on décida de airé dans les allées. Il y'avait du monde, beaucoup de monde! D'ailleurs un petit garçon d'environ 6 ans nous rentra dedans tellement il était absorbé par son ballon. L'air était frais, et le soleil commençais à se coucher. Je ne me rappelais pas qu'il y'avait autant de stand. Tir, à la carabine, pêche aux canard, les attrapes peluches (je sais pas comment ça s'appelle xD),... Les choses avaient bien changés depuis mon enfance mais ce n'était pas pour me déplaire. On continua à avancer jusqu’à arriver au palais des glaces. Vous savez ce trouve ou se trouvent une énorme quantités de glaces avec tout un effet différent! Moi une fois que je suis rentré, il est dur de m'en faire sortir, tellement je suis plié en 4. Bon il faut avouer que je rigole souvent pour un rien!

Sans attendre nous décidâmes de nous y faufiler. L'effet ne se fit pas attendre. Nous explosâmes de rire simultanément. On avait l'air de deux pingouins, si si, je vous jure c'est possible! Je ne pus m'empêcher de sortir mon appareil photo qui ne me quittait pas afin de photographier nos reflets. On se décala et nous étions à présents des sumo! Ouai, des sumo! "Teh, on est beaux comme ça" Je ne pus m'empêcher de rajouter pour plaisanter "On dirait Madame Doubtfire dans ton cas!" L'effet fut rapide, je me reçue une tape sur l'épaule par chance c'était la gauche, celle ou je n'avais pas fait le tatouage. Sinon j'aurais surement crié! Faisant mine d'avoir mal je dis "Mais t'es méchante avec moi!" Bien sûr je ne pus tenir comme cela bien longtemps et explosai de rire à la vue du visage de Capu' "Avoue que je suis bon comédien!" Bon ce n'était pas du tout le cas et je le savais! Mais que voulez vous, il faut bien rire! "Bon okay," dis-je en essayant d'être sérieux " j'arrête de faire le con!"

On continua à se faire rire et j'en pleurais même tellement les effets étaient dévastateurs! Capu était devant une glace et quand je passa devant celle ci la plaisanterie me revint à l'esprit "On dirait que t'es enceinte d'au moins 6 ou 7..." D'une petite voix elle me fit "mois?" et là le plus naturellement possible je dis "Non, enfants!" Et là, bien entendu j'explosai à nouveau de rire. Elle voulu me donner une autre petite tape mais je reculai de justesse "Raté!" dis-je fier de moi. Apparemment elle avait pris cette mauvaise habitude de me frapper. Bon je dois avouer que je l'avais cherché aussi!

Tandis qu'elle observer d'autres effets, je me mis devant une nouvelle glace. "Hey, regarde ça me fait le corps à la Sylvester Stallone dans rocky!" dis-je en faisant des mouvements pour mettre en avant mes muscles et sans qu'elle n'ait put faire une remarque je dis "Ouai t'as raison, j'en ai pas besoin, je suis trop beau-goss!" Vous l'aurez compris c'est de l’auto dérision! Je ne me permettrais pas de me moquer des autres sans me moquer de moi avant! Ouai, la plupart des trucs que je dis, il ne faut pas le croire! Je me prends pas au sérieux et c'est mieux ainsi! Personnellement, je préfère rire de moi qu'être quelqu'un qui pète pas plus haut que son c*ul! Pardonnez mon expression, mais je ne vois pas comment le dire autrement!
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Jeu 26 Juil - 10:22


Noah & Capucine
Nous avions un peu le syndrome de Peter Pan je crois. Nous étions de grands enfants, et moi encore plus car j'étais plus vieille. Encore une fois, j'aimais profiter de la vie et retomber en enfance. Surtout avec Noah. Car dans mes souvenirs d'enfance, il y avait Noah bien évidemment. J'avais l'impression de me retrouver quelques années auparavant, lorsque nous étions en colonie. Il ne pouvait s'empêcher, comme à l'époque d'ailleurs, de se moquer de moi. Heureusement, il ne faisait que me taquiner et ce n'était pas bien méchant. Mais mes réactions étaient toujours les mêmes : un petit coup sur l'épaule, en riant. Je ne tapais pas bien fort, le but n'étant pas de lui détruire l'épaule, mais juste de me venger gentiment. Il me répondis que j'étais méchante avec lui, ce qui me fit sourire. « Faut pas me chercher! » dis-je en riant. Il répondit qu'il allait être sérieux et qu'il arrêterait de faire le con. Mais je le connaissais, c'était presque impossible. En passant devant un nouveau miroir, il me répondit que j'avais l'air enceinte de six ou sept.. de six ou sept quoi? Il n'avait pas fini sa phrase, mais par logique, je répondis : « Mois? ». Il me reprit pour me dire que je paraissais plus enceinte de six ou sept enfants que de mois, avant d'exploser de rire. J'en fis de même tout en lui remettant un petit coup sur l'épaule. Enfin, j'avais essayé, car il commençait aussi à me connaître, et avait pu se reculer de justesse pour que je ne le touche pas. Noah se mit devant une nouvelle glace, ayant l'impression de ressembler fortement à Sylvester Stallone. Il se la jouait un peu, mais je savais que ce n'était pas sérieux. Et je ne pu m'empêcher de rire. « Oui oui, on va dire ça beau goss! ».

Je ne savais pas vraiment où en étaient ses sentiments envers moi. Je veux dire, je ne savais pas s'il me considérais toujours comme son ami qu'il avait rencontré en colonie, un peu comme une soeur peut-être, ou s'il y avait plus que cela. Je dois avouer que pour moi, il n'était pas qu'un simple ami. Enfin, je ne le considérais pas comme un simple ami. Mais je ne voulais pas me lancer, comme ça. Lui dire que je l'appréciais peut-être un peu plus qu'il pouvait l'imaginer. Je crois que j'avais trop peur de me prendre un râteau et de gâcher notre relation par la même occasion. J'étais un peu perdue. Je sortis de cet endroit où étaient disposés les miroirs après les avoir tous regardés, et Noah me suivit. Je regarda un peu autour de moi, ne sachant trop quoi faire. Avec un problème cardiaque, ce n'est pas évident de s'amuser dans une fête foraine.. On marchait tranquillement, quand il se mit soudainement à pleuvoir. Je n'avais pas prévu cela, et n'avais donc rien pour me couvrir, ni parapluie, ni capuche. « Oh mince.. » dis-je simplement.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Jeu 26 Juil - 11:13

Capucine & Noah
Lorsque je me comparai à Sylvester Stallone, Capu me répliqua un truc du genre "ouai, ouai c'est ça." sur un air de plaisanterie. Je levai alors les yeux au ciel faisant mine qu'elle ne comprenait rien à rien. Au fond de moi, j'étais un grand gamin et je le savais très bien. Et je crois bien que ma gaminerie déteignait sur Capu'. En sortant, je remarquais que les seuls adultes présents accompagnaient leurs enfants. Ces parents là, avaient de s'ennuyer et ne faisait aucunement attention aux paroles de leurs enfants. Et beh, dis donc, je plaignais bien ces pauvres gosses! Moi je me souviens, à chaque pitrerie que je faisais, ma grand mère était la première à rigoler. C'est peut-être pour ça que je suis toujours un grand gamin dans l'âme. Je vous rassure tout de même, je sais être sérieux quand la situation le nécessite. Mais là j'étais avec Capu' et nous avions toujours aimé faire des pitreries et rire ensemble alors pourquoi 10 ans après cela changerait?

Après un moment à nous faire rire devant des centaines de glaces nous décidâmes de sortir. On ne savait pas vraiment quoi faire. Il faut dire que la fête foraine n'était pas le lieu le mieux approprié pour une personne ayant des problèmes cardiaque mais sur le coup ça m'avait semblait plutôt être une bonne idée. Pour profiter tout de même de la soirée, nous décidâmes de nous balader autour des stands. Même si nous ne pourrions pas faire la plupart des attractions, nous pourrions tout de même profiter des stands. Malheureusement, le temps décida de gâcher ces instants. Une pluie forte s’abat sur nous, surement un gros nuage simplement de passage. Cela n'allait surement pas durer, du moins c'est ce que j'espérais. De plus aucun de nous n'avait pensé aux parapluies. Bon en même temps j'étais allé cherché précipitamment Capu' et moi, je ne regardais jamais la météo...Ouai beh la prochaine fois je le ferais. En un dizaine de secondes, nous étions déjà tout les deux à moitié trempés. Dans notre malheur (si on peut appeler ça un malheur) je portais ma veste en cuir. Je décidai donc de l'enlever pour la mettre au dessus de nos tête.

Je dois avouer que vu de l'extérieur cette proximité devait ressembler à celle d'un couple et bizarrement cela ne me dérangeait pas. J'adorais vraiment Capu' et sans mentir il n'y avait pas que ça... quoi? Je ne serais vous le dire. C'était peut-être le fait de retrouver un amour d'enfance après tant d'années ou peut-être était-ce réellement le fait de passer du temps avec elle. Je me demandais tout de même si nous nous étions pas connue durant notre enfance, comment la situation aurait-elle évolué. Est-ce que je me poserais les mêmes questions? Ou est ce que la situation serait claire, dans un sens ou dans l'autre, dans ma tête? Mais je préférais laisser les choses faire, je n'avais aucune envie de gâcher cette amitié retrouvée et je n'avais aucune idée du ressentie de Capu'. Comme quoi les super héros qui ont la capacité de lire dans les pensées ont de la chance! Moi en attendant, je suis largué de tout les côtés!

Ne préférant pas y penser, on accéléra le pas. On ne savait pas ou nous allions, mais une chose était sûr, nous y allions! Même avec l'aide de mon blouson en cuir, nous étions trempés. Au bout de quelques mètres j’aperçus un endroit ou nous pourrions nous installer en attendant que le nuage passe. C'était un petit recoin entre deux stand qui nous abriterait de la pluie. "Là" Lui dis-je simplement en lui montrant l'endroit. Je lui tirai le bras et l'emmena dans cette espace très petits. Nous étions à l'étroit mais à l'abri et c'était le principal. J'enlevai alors mon blouson qui nous servait de parapluie pour le remettre sur mes épaules. "Il vaut mieux attendre ici que le nuage passe."
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Jeu 26 Juil - 21:26


Noah & Capucine
Ce mauvais temps était venu tout gâcher. Pourquoi fallait-il qu'il pleuve? Et surtout maintenant? Pourquoi pas plus tard à la limite, une fois que nous serions rentrés chacun chez soi? Nous n'avions vraiment pas de chance aujourd'hui. J'espérais que la pluie ne s'attarde pas, mais finalement nous étions ouillés beaucoup plus vite que je ne l'avais imaginé. Noah eu la bonne idée de nous abriter avec sa veste. Heureusement qu'il avait au moins ça, car moi je n'avais rien qui aurait pu nous abriter. C'est vrai, il faisait si beau il y a encore quelques minutes et même quand il était venu me chercher, que l'idée de prendre une veste ou un parapluie ne m'étais pas venue à l'esprit. En même temps, je ne savais pas que nous allions passer tout l'après-midi ensemble. C'est vrai, le simple fait qu'il soit venu me chercher était une surprise, et il aurait très bien pu me ramener chez moi au bout d'une ou deux heures. Et nous n'aurions même pas connu cette pluie à cet instant. Mais voilà, il en était convenu autrement, et nous devions nous adapter. Nous avions décidé de marcher un peu, à la recherche d'un endroit qui nous abriterait un peu plus que sa veste. Elle était pratique, mais elle ne tiendrait pas des heures comme cela non plus. Et puis, un abris était certainement plus confortable que cela, non? Noah avait finalement trouvé un petit abris entre deux stands. C'était plutôt à l'étroit, mais nous n'avions rien vu d'autres précédemment. Il valait mieux ça que rien après tout! Nous étions, à vrai dire, tellement à l'étroit que nous n'avions que peu de place pour mettre nos pieds. Noah s'était déjà bien installé, mais moi, ce n'était pas la même chose. Je manqua même de tomber, et je me rattrapa donc rapidement aux épaules de Noah avant de finir par terre. Nous étions donc assez proches. Très proches même. Plus proche que nous l'avions été depuis que nous nous étions revus. Peut-être encore plus que durant notre enfance en colonie. La situation était plutôt étrange, et je ne savais plus vraiment quoi dire. Il eu d'ailleurs un petit silence. Vous savez, ces petits silences plutôt gênants. c'était tellement bizarre, que je ne pu m'empêcher de sourire. C'est vrai, nous n'avions jamais connu cela l'un envers l'autre. Je repensa un peu soudainement à Aleksa. A ce qu'elle aurait pu me dire si elle avait été là. Je veux dire, à ce qu'elle aurait pu me dire dans cette situation bien précise. Je la vois qui aurait pu me dire "Allez, qu'est-ce que t'attends? Embrasse-le! C'est le moment ou jamais!". C'est vrai que la situation si prêtait assez bien. Je rougissais un peu, sans trop l'avoir vraiment remarqué, puis releva les yeux vers le jeune homme, à qui j'étais encore accrochée pour ne pas tomber. Je décida de me lancer, sans réfléchir. Je savais que si je réfléchissais, même rien que quelques secondes, j'aurais tout remis en question et rien ne se serait passé. Je pris mon courage à deux mains, et me rapprocha peu à peu du jeune homme, jusqu'à déposer un léger baiser sur ses lèvres.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Ven 27 Juil - 9:18

Capucine & Noah
Alors que je m'étais installé le plus confortablement possible dans ce lieu très étroit, notre petite capucine manqua de s’étaler par terre. Elle se rattrapa à mes épaules et par réflexe, je l'attrapai par la taille. Je remarquai alors que nous étions proches, extrêmement proches, en réalité nous étions collés l'un à l'autre. Cette proximité nous gênait, mais cette gène était simplement par rapport à l'autre. Ce que que je veux dire c'est que je n'étais pas gêné d'être aussi proche d'elle, bien au contraire. Ce qui me gênait c'était le ressenti que pourrait avoir Capu' par cette proximité. Oui, je sais je vais chercher loin. Capucine m'adressa un petit sourire auquel je répondit, mais je dois avouer que je ne compris pas vraiment. Je relevai le visage faisant semblant d'observer les nuages menaçants. En réalité c'était pour sembler le plus normal possible mais je crois qu'au final c'était plus suspect que normal! Le silence s'installa entre nous, encore plus gênant croyez moi! Je remarquai alors que je tenais toujours Capucine par la taille. C'était surement pour ça qu'elle souriait. J'enlevai mes mains avant de m'excuser "désolé". Au bout de quelques secondes je remarquais que Capu' rougissait. Je l'interrogeai d'abord du regard avant de l'interroger oralement "Qu'est ce qu'il y'a?"

J'eus juste le temps de poser ma question qu'elle posa ses lèvres sur les miennes. Surpris? Plutôt oui! Je ne vous dit pas que je n'en ai pas eut l'idée, bien au contraire. Je pensais simplement que nous n'avions pas la même vision des choses. C'est vrai on s'est revue, il n'y a même pas une semaine! Tout ça c'est déroulé très rapidement, trop peut-être mais bizarrement le fait que la jeune fille ait pris les devants ne me gênait pas. Si elle avait attendue après moi, il aurait surement fallu un peu plus de temps surement par galanterie où même par peur de gâcher une amitié. J'étais plutôt du genre à agir sous l'effet de l'alcool. Peut-être que la rapidité de l'avancement de la situation était dût au fait que nous étions amoureux étant enfants. En réalité, je n'en savais rien. Le sentiment de surprise étant tellement grand que je restai de marbre.

Le jeune fille eut un mouvement de recul, surement dût à ma réaction que l'on pourrait interpréter négativement. Je ne serais dire si elle était déçue, ou bien vexée de ma réaction. Je crois qu'elle allait s'excuser de ce qu'il venait de se passer. Mais je ne lui en laissa pas le temps. J'avais enfin compris que Capucine et moi étions sur la même longueur d'onde. J'avais peut-être eut quelques secondes de bug comme on dit mais maintenant que tout était clair dans ma tête j'allais enfin pouvoir agir. Ne lui laissant pas le temps de parler, je pris sa tête entre me mains avant de l'embrasser langoureusement. Cette fois ci, c'est elle qui fut surprise je crois. Après quelques secondes, je me détachai de la jeune fille guettant la moindre réaction.


code by biscotte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Dim 29 Juil - 9:07


Noah & Capucine
J'étais gênée. Non pas d'être aussi proche du jeune homme, mais plutôt de la situation en elle-même. Je crois qu'elle devenait peut-être un peu ambiguë, et c'était un peu étrange pour moi comme pour lui je l'imagine. Plus personne ne parlait d'ailleurs. Je crois que la situation était encore plus gênante, et je ne savais pas qu'elle pouvait l'être plus. Il brisa ce silence pour s'excuser. S'excuser de quoi? D'avoir trouvé un abris pour la pluie? Non, c'était bien. Petit, mais il était bien. De toute façon, nous n'avions plus vraiment le choix. Je crois que je n'aurai pas supporté de marcher encore longtemps sous la pluie à la recherche d'un meilleur endroit. Peut-être s'excusait-il de la situation gênante. Ce n'était pas sa faute. Enfin, nous étions tous les deux un peu coupable j'imagine. Mais ce n'était pas dans le mauvais sens du terme. Son regard me faisait rougir, et là je m'en étais bien rendue compte. Il le remarqua aussi puisqu'il me demanda ce qui se passait. Je le laissa tout juste finir sa question, et je ne pu m'empêcher plus longtemps de m'emparer de ses lèvres. Une fois mon baiser fini, Noah semblait un peu surpris. Je réalisa donc bien rapidement que je venais certainement de faire une erreur. Je venais peut-être de gâcher une belle amitié. Je m'en voulais terriblement. J'étais sur le point de m'excuser, mais le jeune homme m'en empêcha. Il m'embrassa à son tour, pour ma plus grande surprise. J'étais peut-être tout autant surprise que lui l'avait été quelques secondes auparavant. Mes mains étaient descendues sur le haut de son torse, que je touchais juste à peine. Voilà, c'était fait. Mon vrai premier baiser, et pas avec n'importe qui. Je dois avouer que je ne savais pas vraiment comment je me sentais. C'était tout aussi étrange que ce moment gênant qui s'était passé il y a tout juste quelques minutes. J'étais peut-être un peu gênée, je l'avoue. Non pas que son baiser ne m'avait pas plu, simplement, je ne savais pas quoi dire, ni quoi faire à ce moment précis. J'avais remarqué qu'il attendait que se soit moi qui fasse quelque chose. Pourquoi? Je n'en sais rien, mais je savais qu'il ne ferait pas le premier pas. « Wow.. » dis-je en riant un peu. Je riais souvent pour tout et pour rien, mais particulièrement dans les situations gênantes et étrange, comme celle-ci.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Dim 29 Juil - 18:03

Capucine & Noah
Après ce baiser quelque peu inatendue, je me détachai de la jeune fille pour guéter la moindre réaction. J'avais peur que mon geste ait été trop brusque. Bon certes, c'était la première à m'avoir embrassé je n'avais fait que répondre à ce baiser, rien de plus mais bon, elle aurait pu changer d'avis entre temps. Ouai je sais, c'est peu probable mais on ne sait jamais! Bon okay, j'avoue, sur le coup je me suis posé énormément de questions à savoir si j'avais bien fait, si j'allais recevoir sa main dans ma gueule,... Par chance, elle lâcha un simple "wow" tout en riant un peu. Soulagé? Oui, je dois l'admettre.

On se regardait sans pour autant dire un mot. Son rire étant contagieux, je m'étais finalement mis à rire. Je dois l'avouer vu de l'extérieur, on devait avoir l'air de deux idiots mais sur le coup, ça ne semble pas vraiment important. "On à l'air de deux c*ns, tu trouves pas?" demandais-je avant d'éclater de rire. C'est vrai, a croire que ce baiser nous avait rendu muet et nous avait paralysé! Je décidai alors de prendre les devants comme on dit; je me penchai à nouveau vers elle non pas pour lui voler un autre baiser mais pour lui en réclamait un. La jeune fille ne se fit pas prier pour poser ses lèvres sur les miennes. J'avoue, on prend rapidement goût à ses choses là!

Alors que nous répondions gentiment à nos envie, la plus cessa. On aurait s'en réjouir, mais sur le coup, j'ai préféré oublié la pluie quelques instants. Mais bon comme toujours, quelqu'un décida de nous embêter (pour rester polie!) On entendit alors un raclement de gorge. Je me détachai de Capucine et vit un homme d'une quarantaine d'année. Je supposai qu'il tenait un stand car il voulait passé et la seule chose qui se trouvait derrière nous, c'est un caravane. Puis, même sans ça, on voyait que c'était un forain, me demandez pas pourquoi! Je détournai alors la tête vers lui et l'homme nous répliqua gentiment que nous n'avions rien à faire ici. J'allais répondre que c'était à cause de la pluie, mais je remarquai enfin qu'il ne pleuvait plus! J'excusai alors le plus poliment possible notre présence avant de prendre la main de ma nouvelle petite amie? En fait, j'en sais trop rien! Je suppose oui! Bref, je pris la main de Capucine et on sorti de notre petite planque pour retourner dans les allées de la fête foraine! Pour plaisanter, je ne put m'empêcher de dire "On aurait dit "grincheux" des 7 nains!"

code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Ven 3 Aoû - 17:42


Noah & Capucine
La situation était tellement bizarre pour lui comme pour moi, que nous étions maintenant en train de rire. Qu'y avait-il de drôle? Rien du tout, c'était bien ça le problème. Noah avait raison, nous avions l'air de deux débiles à ce moment-là. C'est vrai, n'importe qui aurait pu nous observé nous aurait trouvé étranges. Pourquoi rigoler lorsqu'il n'y a rien de drôle? C'était bien la question que je me posais à cet instant même. « Oui! » répondis-je donc au jeune homme. Il me réclama, si on peut dire, un autre baiser que je ne refusa pas. J'avais envie que la pluie ne s'arrête pas de tomber, de rester là dans ce petit endroit et dans ses bras tout le reste de la journée. Même si l'endroit n'était vraiment pas grand, j'étais bien. Je me sentais bien. Mais la vie en avait voulu autrement. La pluie avait cessé, et en plus de cela, quelqu'un était venu nous embêter. Il voulait que nous partions, car nous devions certainement l'embêter. Noah prit ma main, puis je le suivis dehors. Le jeune homme se moqua un peu de l'homme qui nous avait fait partir, ce qui me fit rire. « Exactement! » Nous marchions sans vraiment savoir où nous allions. Le parc allait bientôt fermer, et il fallait que nous allions ailleurs. Mais je n'avais aucune envie de quitter le jeune homme. En même temps, je ne voulais pas le forcer à rester avec moi s'il avait autre chose à faire. Mais j'avais quand même vraiment envie de rester avec lui encore un peu. Je ne voulais pas rentrer chez moi, car je savais très bien que nous n'aurions pas une minute à nous pour nous retrouver un peu seuls. Les parents.. ce sont les parents! Je lui posa donc simplement la question : « Tu veux faire quelque chose encore..? ». Peut-être voulait-il simplement rentrer chez lui et se reposer après m'avoir reposé chez moi, ou peut-être voudrait-il que je l'accompagne?
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 386
columbia since : 05/07/2012

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Ven 3 Aoû - 19:20

Capucine & Noah


La pluie avait cessée et le parc allait bientôt fermé, il allait donc falloir que nous nous séparions. Bon je l'avoue je n'avais pas envie de terminer la soirée sur ça et je crois bien que la jeune fille non plus. D'ailleurs, celle ci me demanda si je voulais faire quelque chose. A vrai dire à cette heure ci il n'y avait pas grand chose d'ouvert puis, j'avais tout de même dit à ses parents que je ne la ramènerais pas trop tard. En même temps, elle était majeure et n'avait pas de compte à rendre à personne! Je dois dire que j'hésitai quelques secondes. Capu' devait se dire que je ne voulais pas passer la soirée avec elle. Bien sûr que je voulais passer la soirée avec elle, surtout qu'avec ma grand-mère qui allait débarquer, je n'aurais surement pas l'occasion avant un moment de passer une soirée tranquille.

Ma grand mère commençait à prendre de l'âge, elle n'allait pas vivre éternellement, et je le savais. Le problème c'est qu'à certains moments, elle perdait un peu les pédales et mon père pour plus de sureter voulait la mettre en maison de retraite. C'est vrai que chez elle, on avait peur qu'elle laisse le gaz allumé ou autre. Chez moi tout est électrique et je serais là pour la surveiller. Bon pas tout le temps mais au moins le soir. Bref, je n'avais pas accepté la proposition de mon père. Pour moi, il était impensable de mettre ma grand-mère en maison de retraite. Bon j'avais dut lui mentir pour la faire venir chez moi. Si je lui avais balancé, qu'elle faisait trop de connerie, elle n'aurait jamais accepté. Je lui avais alors dit que j'avais besoin d'elle pour garder mon chien et que ça lui ferait de la compagnie. Bizarrement c'est excuse débile à marcher! Le hic dans l'histoire c'est que je n'avais pas de chiens! Donc il y'a deux jours je suis allé en acheter un du nom de Pépito! Pourquoi ce nom? Tout simplement parce que quand ma grand-mère m'a demandé son nom beh je mangeais des pépito! (Oui, oui, même à 19 ans on a le droit d'en manger!) C'est un petit chiot de 2 mois, il est adorable mis à part que la propreté c'est pas encore son truc! D'ailleurs il allait falloir que je le récupère, il était chez ma voisine (petite fille de 7 ans adorable, amie des bêtes!). Tout ça pour dire que ce serait surement l'une de mes dernières soirées tranquille!

Je me tournais alors vers la jeune fille avant de lui dire: "DVD au loft, ça te tente?" En même temps on avait pas grand chose d'autre à faire et je pense qu'on voulait tout deux passer la soirée ensemble alors! J'ajoutais alors "En plus j'ai quelqu'un à te présenter!" Capucine m'interrogea du regard. "Y'a un nouvel habitant chez moi, enfin bientôt deux, puisque ma grand mère débarque chez moi." Capu' comme j'aimais l'appeler, était complètement perdue par mes propos et cela pouvait se comprendre! "C'est une longue histoire, très longue!" La jeune fille avait l'air de vouloir en savoir plus, c'est pourquoi tout en nous dirigeant vers la sortie je lui racontai l'histoire. "Donc bon, ma grand mère va rester un bon moment au loft. Je vais surement chercher un truc de plus grand parce que je pense pas que je vais supporter le clic clac bien longtemps!" dis-je avant de rigoler. Bon bien sûr, il y'avait une autre pièce qui à la base était une chambre mais c'était la pièce photographie et il était hors de question de la sacrifier pour mon confort! La photographie était bien plus importante à mes yeux qu'un bon lit! Arrivé devant la voiture je réalisai qu'en lui racontant tout mon histoire je n'avais pas eut de réponse à ma question. Je me tournai alors vers Capucine et demandai " Alors, fin de soirée DVD?"


code by biscotte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
message : 86
columbia since : 09/07/2012
ton âge : 27

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   Lun 6 Aoû - 13:13


Noah & Capucine
Juste au moment où j'espérais que l'on fasse quelque chose plutôt que de rentrer chacun chez soi, il me proposa d'aller regarder un DVD chez lui. Rien de vraiment exceptionnel, mais ça me convenait tout à fait. Je n'avais pas envie de faire quelque chose de fatiguant, d'aller autre part. Je commençais à être un peu fatiguée. Non pas que je voulais aller dormir, disons que j'avais simplement besoin de me poser un peu à cause de mon coeur. Ce programme me convenait donc tout à fait. « Ouais! Avec plaisir. » répondis-je en souriant. C'est vrai que de toute façon, à cette heure-là il n'y avait plus grand chose à faire. Enfin, nous étions tout de même à New York et dans cette ville, on trouvait toujours quelque chose pour nous occuper. Mais peut-être pas vraiment quelque chose que nous souhaitions. Je crois qu'après ce qui venait de se produire, nous avions tous les deux envie de nous retrouver un peu seuls, dans un coin plutôt tranquille. Il ajouta qu'en plus de cela, il pourrait me présenter quelqu'un. Qui? Je ne comprenais pas vraiment. A ce que je sache, il n'avait aucun colocataire. La première fois que je suis allée chez lui, il vivait bien tout seul. Peut-être avait-il changé entre temps? Ça m'étonnait, mais c'était encore possible. Il me confirma d'ailleurs, en vue de mon regard, qu'il y avait bien un nouvel habitant chez lui. Et certainement bientôt deux puisque sa grand-mère allait venir vivre avec lui. Je dois avouer que j'étais un peu perplexe. J'avais envie de passer une soirée juste avec lui, je n'avais pas spécialement envie de la passer avec en plus quelqu'un d'autre. Mais bon, on ne fait pas toujours ce que l'on souhaite, et je me contenta donc de sourire. Il avait du remarquer que je ne comprenais pas tout ce qu'il me disait, puisqu'il me répondit que c'était une longue histoire. J'avais tout de même hâte de l'entendre, et de mieux comprendre cette situation. Nous avions tout de même un peu de marche à faire avant de retrouver la voiture, et je lui demanda donc : « Explique-moi tout! » Ça nous occuperait jusqu'à notre arrivée. « C'est vrai que c'est pas très confortable! » lui répondis-je en riant. Une fois arrivés à la voiture, il me redemanda si j'étais toujours d'accord pour aller regarder un DVD. « C'est parti! » répondis-je en riant une nouvelle fois.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: -Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!   

Revenir en haut Aller en bas
 

-Euh t'es sûr de ton coup là? -Non, mais on s'en fou!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Coup d’État en Haïti « revisité
» Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Columbia University :: NEW YORK CITY :: 
Manhattan
 :: 
Times Square
-